mercredi 21 mars 2012

Wolsung

Je suis tombé la dessus en dépilant mon milliard de billets en retard en presque une année loin de la blogosphère.



Il s'agit d'un jeu de plateau venant de Pologne (un pays qui monte en terme de production ludique).   Les joueurs incarnent des industrialistes dans un monde Steampunk dont le but est de créer la plus grosse machine. Comme il n'est pas traduit en français TriTrac n'en dit pas grand chose, mais les quelques lignes sur Boardgamegeek font envies (à mon goût). 

A côté de cette version commercialisé, il y a en développement un jeu de rôle et un jeu d'escarmouche. Tous deux sont en beta-test  téléchargeables depuis leur site: http://www.steampulpfantasy.com/


J'ai donc récupéré la règle de figurine. Comme Empire Of The Dead sera peut-être la réponse à ma règle Gothic Horror, Wolsung sera peut-être celle pour le steampunk. Je pense l'avoir déjà dit plein de fois, mais je suis assez hermétique aux variantes de jeu. J'aime bien avoir une période / une règle. A défaut je pensais suivre BDGraou sur lotow pour le Drachenland, mais je vais plutôt tester cette nouvelle règle. Et peut-être trouver une utilité à une des mes achats indispensables-même-si-je-sais-pas-pourquoi de Salute 2011.




Le système parait simple, à la première lecture j'ai été franchement rebuter par le système d'activation que je trouvais long et lourd. Mais en retournant sur le site j'ai vu qu'il proposait une variante bien plus fluide. Dans les grandes lignes, on détermine qui joue en premier. Chaque joueur  joue une fig et passe la main. Le tir et le càc se font pas jet d'opposition, on lance autant de jet que va caractéristique les réussites se font sur 4+ (Monsieur Dés si tu lis ce billet ...). Au tir on oppose la capacité de tir du tireur aux réflexes de la cible, au càc on oppose les valeurs de combats, aux dégâts: la force de l'arme à l'armure du défenseur.

Voilà, c'est simplisme, le petit plus c'est l'utilisation de carte à jouer pour altérer le jeu, on peut:

  • Piquer l'initiative à son adversaire,
  • Transformer un jet raté en réussite,
  • Faire faire à ses héros (uniquement) des action spéciale.

Pour finir cette sommaire revue, l'autre point fort c'est la création de personnage.
Il existe une dizaine de profil de héros, chaque profil apporte des fonds qui peuvent être dépenser en compétences, équipement ou recrutement de Henchmen. Les profils sont censés correspondre à des races med-fan (à la Castel Falkenstien), perso je suis vraiment pas fan du concept, mais c'est pas grave, un profil est un profil, on met ce qu'on veut derrière, on reste maître du fluff.

Voilà, comme pour les Séminoles où Salute avait été le déclancheur. Là c'est à Crisis en 2006 que je suis tombé amoureux d'une table steampunk.






Ajouté à tout ça, que si je découvre cette règle grâce à TableTopGaming, c'est aussi grace à eux que j'ai découvert ce matin un marque de figs steampunk bien sympa: http://www.fiendishfabrications.com.au/ (mais peut-être pas compatible avec celles du prof)


Small English Version

Perhaps I found the steampunk rule I was looking for my minis.
It seems a good and simple rule.
More info after testing ...

6 commentaires:

  1. Oh dis, t'arrête de te disperser !?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais euh ... j'ai déjà les figs ... ça compte pas

      Supprimer
  2. Tiens, je me demandais où je les avais rangé ces figs!Ah, non, en fait les miennes elles ont des socle (mais pas beaucoup plus de couleur...).
    ;-)

    C'est vrai que c'est tentant, mais je ne vois pas ça du même oeil que le Drachenland.
    Pour un Steampunk Londonien par contre... VERY GOOD!
    Non, pas loucher sur le jeu, pas bien...
    J'attend tes tests avec impatience. Les figs de fiendish fabrications ont l'air chouettes. A tester, peut être une petite commande en perspective (c'est très mal).
    Tsar, tu es un vil tentateur! En as tu conscience?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viiiiiiiiiiiens, rejoins nous, nous sommes légions (enfin bientôt ...) pour ma part je vois bien ça dans le drachenland pour jouer au coeur de la capitale du Combinat de Maryllis, ma nation est très steampunk-gothique.

      Supprimer
  3. C'est vrai, je ne pensais pas au combinat (overdose de cro-magnon je présume!). En tous les cas c'est un super projet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui est fabuleux dans le Drachenland, le mélange des genres sans trahir notre "univers" .. un petit 40k en somme ;-)

      Supprimer